Actualités

Suivez nous sur facebook, on poste notre actualité régulièrement :

Si l’inclusion facebook ne fonctionne pas, cliquez ici.

Octobre 2022

Des perspectives pour la saison

Après les représentations de L’Haÿ les Roses, la saison partait sur les chapeaux de roue. Des représentations à Paris et Asnières ont suivi. Bon, il y a bien eu ce petit souci d’entorse qui nous a obligés à annuler quelques représentations au Point du Jour et à reporter celle de Montmagny.

Un peu comme un faux départ…

Mais nous sommes néanmoins sur une dynamique positive et la saison qui s’annonce est plutôt bien remplie avec un nombre de représentations élevé, ce qui ne nous était plus arrivé depuis 2019.

Autant dire que malgré les affres de ce début d’année, nous sommes contents.

En effet, ce sont plus de 70 représentations qui sont programmées. Sans compter les nombreuses interventions prévues en milieu scolaire. Le mois de novembre sera marqué par celles de L’Haÿ les Roses suite aux représentations d’octobre. Plus tard dans la saison, ce seront celles de Montrouge qui viendront.

Dans les deux cas, ces interventions se feront autour du spectacle « Et la tortue dans tout ça ? ».

Et puis octobre, c’est aussi le mois de mise en ligne de la nouvelle série de Globe tutos. Cette fois-ci, c’est autour de la mise en place d’une politique d’action culturelle sur un territoire. Le principe est toujours le même : essayer de donner quelques clés à ceux qui, bien que ce ne soit pas leur métier de base, sont confrontés à la mise en place d’actions autour du spectacle vivant en particulier et de la culture en général.

Les représentations du spectacle pour enfants autour d'Esope

Septembre 2022

Le marronnier de la rentrée…

Ca devient une habitude aux alentours du 10 septembre de participer au forum des associations de Montrouge.

Comme tous les ans, nous avons tenu notre stand pour répondre aux questions des montrougiens désireux d’en savoir plus sur nos activités. Enfin nous, disons, cette année Stéphane a tenu le stand.

Et comme chaque année, c’est aussi l’occasion de rencontres avec d’autres structures, d’échanges, de discussions. Et puis, c’est en outre le moment où nous pouvons voir nos élus de tutelle dans un cadre un peu détendu.

Petit cru cette année, avec une affluence assez faible. La pluie continue de la journée n’y est probablement pas pour rien. Car oui, cette année, exceptionnellement, il n’a pas fait une chaleur étouffante le jour du forum…

Eté 2022

On déménage !

Pas d’inquiétude, la compagnie reste à Montrouge et continue son activité. Mais voilà : depuis pas mal d’années, nous louions des box de stockage à Bagneux pour y entreposer nos décors. Et voici que les propriétaires des box ont eu l’opportunité de vendre le terrain à un promoteur immobilier.

Nous sommes donc contraints de changer de mode de stockage. En quète de solution pérenne, nous avons cherché et trouvé un autre lieu à quelques encâblures de là. Bon, soyons clairs, c’est beaucoup (beaucoup) plus cher. Mais enfin, ça existe et on va s’en servir et s’en sortir, c’est bien l’essentiel.

Fin août, nous allons donc vider les deux box pour emmener nos décors à Arcueil dans un box de stockage. Autant vous dire que le vidage de 25m² de décor ne se fera pas d’un claquement de doigts. Nous profitons donc des quelques semaines qui nous restent pour affuter nos lombaires et nos biscotos…

Rendez-vous à la rentrée pour repartir sur une nouvelle saison qui est assez bien remplie.

Juin 2022

Restitution des ateliers de Montrouge

Voilà six mois que Stéphane travaille avec 3 classes de CM1 et CM2 de l’école élémentaire Boileau sur la mise en scène de la pièce d’Olivier Py « La jeune fille le diable et le moulin ».

Trois classes, trois mises en scènes différentes, trois regards sur la pièce. L’objectif était de montrer aux enfants qu’avec les mêmes mots, on peut raconter des histoires différentes. Et puis, les enseignants et l’intervenant avaient à coeur que les enfants bâtissent un projet en commun, unissent leur force pour créer quelque chose.

A l’issue des représentations, certains élèves étaient persuadés que le texte n’était pas le même dans toutes les pièces… Il faut dire que la pièce est difficile et qu’il était ambitieux de la faire travailler à des élèves de classes élémentaires. Mais les enfants ont relevé le défi et n’ont jamais baissé les bras face au projet.

L’histoire

Le père est pauvre et bien fatigué. Dans la forêt, il rencontre un homme qui lui fait la proposition suivante : « Donne-moi ce qu’il y a derrière ton moulin et tu seras riche, très riche ». « Il n’y a rien derrière mon moulin, pense le père, à part un vieux pommier ». Il accepte. Il a tort. Derrière le moulin, il y a sa fille…

 

Les regards

La fête villageoise

Autour d’un totem, des villageois rejouent encore une fois la légende de leurs terres. Chacun à son tour, ils viennent incarner un des personnages en s’aidant d’accessoires posés sur le totem. Le public est placé en rond autour des acteurs, comme s’ils étaient eux aussi partie prenante à la célébration.

Le rêve

Les personnages réels dorment et font un rêve orchestré par un diable incarné par plusieurs acteurs. Spectateur de ce rêve, un ange, incarné par deux acteurs vient au secours de la jeune fille. A leur tour, les acteurs se réveillent et jouent la situation. Parfois seuls, parfois en choeur…

La mémoire des arbres

Il y a très longtemps, l’histoire qui nous est racontée est réellement arrivée dans cette forêt. Et les arbres en ont été témoins. Ils nous racontent leurs souvenirs en prenant à leur tour le rôle de l’un ou l’autre des protagonistes.

Printemps 2022

De l’insolite, de l’amusant, du rigolo

Une moisson de photos ce mois-ci. Où vous verrez qu’on voit du pays, que certains se souviennent de nous, que nous pouvons jouer sur des scènes à pentes multiples, que Victor Hugo lui aussi allait aux toilettes, que parfois les traductions bégaient et que les montages montrent quelques attitudes amusantes.

D’abord, histoire de vous faire envie, un coucher de soleil sur le bassin d’Arcachon lors de notre passage à Biganos. Pour le coup, Samuel est tellement fidèle que ça va devenir un pèlerinage !

Et voilà qu’en allant jouer à Tigery, nous voyons, sur la porte de la salle où se tient la représentation, une affiche restée là depuis quelques années, quand nous sommes venus y jouer « La bataille contre mon lit ». Quelque part, ça nous fait plaisir. Tout comme l’attention des enfants quand nous échangeons avec eux après le spectacle et répondons à leurs interrogations.

Le petit théâtre Naldini, à Levallois Perret : voilà une des scènes les plus insolites sur lesquelles nous avons joué. A priori, c’est juste un petit auditorium tout mignon avec une vraie proximité du public. Mais quand on y regarde de plus près, on voit que la scène n’est pas seulement en coin, elle est également en penteS. Vous avez bien lu en penteS. Le bord de scène étant plus bas que le fond de scène et en arrondi, la pente suit l’arrondi… et devient plurielle. Autant vous dire que nous avons été obligé de faire un petit filage avant de jouer pour le public, tant les espaces et appuis étaient différents de nos habitudes.

Jour de montage

Pourquoi Bénédicte est-elle seule dans le grand gradin de Drancy ?

 Que peut bien bricoler Paola avec son café devant sa harpe ?

Qu’est-ce qu’il prend à Bénédicte de faire des effets de manches au milieu des costumes de Rouge Bleu Jaune ?

D’où Paola sort-elle ce renne en peluche ? Bon pour le coup, on lui fêtait son anniversaire et l’administration du théâtre lui a gentiment trouvé ce petit cadeau. Paola vous présente « Monsieur l’administrateur ».

Et pour finir, la photo qui nous a fait bien rire et qui semble prouver que même l’immense Victor Hugo faisait pipi.

Février 2022

Une harpe au pays des petits

Suite aux représentations de Rouge Bleu Jaune au POC d’Alfortville, le CREA a mis en place une action culturelle en milieu scolaire sous la forme d’interventions courtes de notre harpiste Paola dans les classes d’écoles maternelles qui avaient assisté au spectacle. C’est ainsi qu’elle a pu présenter son grand instrument aux enfants.

Des séances de découverte, de souvenir et de question-réponse autour de ce drôle d’instrument, évolution lointaine des arcs de nos ancêtres. Elle a ainsi pu expliquer le fonctionnement de l’instrument aux enfants et leur faire découvrir ou re-découvrir la palette de notes et de sons qu’elle en tire.

Pendant 30 à 40 minutes, les enfants se sont intéressé, ont posé des questions ou simplement écouté la musique et les explications.

Et qui sait, cela fera peut-être naître des vocations !

Action culturelle en milieu scolaire

Rouge Bleu Jaune à Paris

Cela faisait bien longtemps que nous n’avions pas eu l’occasion de jouer un de nos spectacles dans la durée à l’intérieur du périphérique. Et nous avions à cœur de donner un nouveau départ à notre petit dernier, dont la maturité a été bien impactée par ce sale petit virus.

Spectacle pour enfant à ParisBénédicte s’échauffe pendant le pointage lumière

Après les représentations de l’automne à l’Espace Colucci de Montrouge, la programmatrice du Centre d’Animation du Point du Jour nous a proposé une série de représentations pendant les vacances de février. Une aubaine pour nous, qui nous a bien aidé à faire venir des professionnels en vue d’une programmation la saison prochaine, et qui nous a également permis de stabiliser notre interprétation grâce à la répétition de représentations rapprochées.

Spectacle enfants parisJaune cherche bleu, caché derrière lui

 

Avec 2 séances scolaires avant les vacances et 4 représentations tout public pendant les vacances, cela nous a offert une belle vitrine dans la capitale.

Le bilan est positif avec la venue de plusieurs programmateurs et un retour plutôt positif et porteur d’espoir pour la saison 2022-2023.

Spectacle enfants parisNos costumes stockés dans les loges…

 

L’équipe du centre d’animation a été aux petits soins et fait preuve de professionnalisme et gentillesse, tant au niveau administratif que technique, ce qui fait toujours plaisir !

Janvier 2022

Nouvelle année

Eh bien oui, on y est. A vrai dire, rien n’est vraiment nouveau et nous révisons comme tout le monde notre alphabet grec. Mais enfin, souhaitons que 2022 sera plus sereine que 2021. Pour le moment, on est comme tout un chacun confrontés à la litanie des cas contact et des contaminations. C’est ainsi que l’une de nos comédienne doit s’isoler parce qu’elle héberge ce satané petit virus. Elle va très bien, mais avouons qu’il y a une forme d’ironie à se trouver rempli de micro-couronnes au moment de la galette des rois…

Donc déplacement de dates, remplacement d’un spectacle par un autre,… on se prendrait presque pour des joueurs de bonneteau ! Mais enfin, réjouissons-nous, personne de la compagnie n’est gravement malade et les choses rentreront prochainement dans l’ordre.

Alors, soyons joyeux et gageons que tout ceci va finir par se calmer pour nosu permettre de reprendre une activité normale. Comme avant… enfin, presque.

Bonne et heureuse année à tous !