spectacle pour enfants

Spectacles jeune public

S’y retrouver sur Internet

Il suffit de taper une requête sur votre moteur de recherche préféré et vous aurez un aperçu du problème. Exemple de requête : « spectacle pour enfants ». Nous vous invitons à faire cette recherche et à voir à quel niveau se trouve la première compagnie de spectacle pour enfants. En général vers la fin de la deuxième page ou le début de la troisième. C’est un phénomène lourd et qui va en s’amplifiant depuis quelques années : les plateformes qui agrègent des contenus qu’elles n’ont pas produit trustent les premières places. Et cela alors même que le principal moteur de recherche martèle depuis plusieurs années qu’il va faire la chasse aux « fermes à contenu », les sites qui ne produisent pas de contenu propre, mais reprennent des communiqués de presse déjà formatés ou aspirent des sites existants. Et ne parlons même pas du nombre de résultat, il donne carrément le tournis.

Si vous voulez vous éviter ces plateformes à contenus non original, il conviendra donc d’affiner vos recherches afin de vous retrouver directement sur les faiseurs : compagnies ou intermédiaires et agents.

Un exemple de requête si vous cherchez un spectacle jeune public sans autre a-priori, mais que vous souhaitez arriver directement sur des sites d’artistes et non sur les fameuses plateformes : tapez « compagnie spectacle jeune public » ou « compagnie spectacle pour enfants », … Vous verrez que le résultat sera fort différent. Concrètement, plus vous affinerez votre combinaison de mots de recherche, plus vous arriverez rapidement au contenu que vous recherchez.

Petit exercice amusant. Si vous tapez « spectacle enfants chaperon rouge », vous aurez des résultats qui vous conduiront principalement sur des sites de billetterie ou sur des plateformes agrégeant des contenus d’autres sites. Si vous tapez « compagnie spectacle enfants chaperon rouge », vous verrez que les résultats seront fort différents et que vous obtiendrez alors des sites de compagnies qui produisent des spectacles basés sur le petit chaperon rouge (dont le nôtre évidemment !). Il peut également s'avérer utile d'intégrer à votre recherche une composante géographique si vous souhaitez obtenir des résultats qui se trouvent près de votre lieu de programmation.

Attention cependant à ne pas trop affiner votre recherche. En ceci, nous nous contredisons par rapport au paragraphe précédent. A trop vouloir préciser une recherche, vous allez vous priver de résultats qui pourraient vous intéresser et vous allez tourner en rond sur 2 ou 3 sites vous proposant toujours la même chose. Et surtout, ce ne sera pas nécessairement ce que vous cherchez. La difficulté réside donc dans le fait d’affiner une recherche suffisamment pour évacuer les sites qui ne proposent pas ce que l’on recherche (ici typiquement les plateformes) et ne pas trop l’affiner pour éviter de tourner en rond.

Une petite modération concernant les plateformes. Certaines d’entre elles peuvent être extrêmement utiles en cela qu’elles vont présenter un panel assez large de compagnies avec des liens vous permettant de vous y rendre. Citons ici le site Les Pros du Pestak, remarquablement fait. C’est l’archétype de la bonne plateforme, qui fonctionne un peu comme un annuaire, avec des contenus spécifiquement créés et un bon travail de sectorisation géographique et artistique des compagnies. Si nous devions ne recommander qu’un site, ce serait celui-là.

En résumé, pour vous y retrouver dans le maquis d’Internet, précisez un peu ce que vous souhaitez chercher, sinon, vous perdrez un temps précieux. Encore une fois, il est souvent important de perdre un peu de temps au début pour en gagner par la suite.

Et si vous n’avez aucune idée préconçue, cherchez les plateformes bien organisées qui vous permettront de préciser vos recherches. Elles vous permettront également de vous approcher au mieux de vos différentes contraintes (budget, objectifs, public, …) traitées dans nos autres articles.

Retour à l'article principal : « Comment bien choisir un spectacle pour enfants ? »

 

Article publié le 17 octobre 2019