spectacle pour enfants

Spectacles jeune public

Le lieu symbolique

Ce n’est en effet pas la même chose de programmer un spectacle jeune public selon que l’on est une médiathèque ou un centre social par exemple. Sauf dans certaines situations particulières que nous évoquons dans le chapitre consacré à l’environnement socio-culturel du lieu, la vocation culturelle d’une médiathèque en matière de spectacle pour enfants n’est pas la même que celle d’un centre social. Ce point est également intimement lié au sujet du ou des publics visés dont nous traitons par ailleurs.

On imagine aisément que la médiathèque aura tendance à privilégier des spectacles en rapport avec son activité ou ayant trait à des éléments culturels pointus.

En revanche, un centre social aura probablement tendance à privilégier des spectacles plus légers permettant à la population de se retrouver autour d’une proposition culturelle sans autre objectif que passer un bon moment ensemble ou accéder à une œuvre culturelle pour des familles ayant peu de possibilités de se déplacer dans une salle de théâtre.

Les attentes du public visé par votre proposition culturelle ne seront pas les mêmes dans un cas et dans l’autre. Voyez à ce sujet les anecdotes que nous vous racontons concernant une représentation en médiathèque ou concernant un spectacle dans un centre social.

Il nous est arrivé de jouer à plusieurs reprises pour des bibliobus en milieu rural. L’objectif de nos acheteurs était alors de faire venir au spectacle des personnes éloignées de la culture en raison d’un éloignement géographique important. L’importance symbolique de ces structures inter-communale auprès des populations est très forte et bien différente de celle d’une médiathèque municipale en milieu urbain. Et peu importe alors pour les spectateurs le lieu physique où nous jouons. Ce qui compte, c’est parfois en grande partie, la position symbolique du programmateur dans son environnement.

Et que dire de l’objectif que se fixe l’hôpital Necker quand il nous fait venir pour jouer devant des enfants en hospitalisation longue ? Ou de celui de l’Institut Curie qui nous demande de venir jouer pour des enfants malades du cancer, dont la moitié, hélas, ne survivra pas dans les 6 mois ?

Il ne s’agit évidemment pas du même projet que celui d’un programmateur de scène municipale ou conventionnée qui nous fait venir dans une programmation annuelle articulée en fonction de son public et de ses objectifs politiques.

Depuis plus de vingt ans que nous exerçons notre métier, nous avons joué nos spectacles jeune public pour une grande diversité de types de diffuseurs. Souvent d’ailleurs, le même spectacle a été choisi par des acheteurs très divers. Prenons l’exemple du spectacle « L’Empereur et le Rossignol ». Quand une scène conventionnée nous l’achète, elle l’intègre dans une programmation plus large qui inclut le passage par l’univers des contes. Quand c’est un centre d’accueil pour personnes âgées, cela a un objectif de mélange des générations en y faisant entrer les enfants. Quand c’est un festival pour enfants, il s’agit de considérer la partie chantée. Une école voudra le voir parce qu’elle travaille justement sur Andersen, … Mais ne nous dispersons pas, le cas du spectacle scolaire est abordé dans le chapitre intitulé Le spectacle à l’école.

Bref, comme vous le voyez, selon l’endroit depuis lequel vous souhaitez programmer un spectacle pour enfants, vous devez vous poser certaines questions, qui ne seront pas les mêmes dans une autre situation. Et cela est très lié également au questionnement concernant l’objectif que vous vous fixez en organisant la représentation.

Retour à l'article principal : « Comment bien choisir un spectacle pour enfants ? »

 

Article publié le 17 octobre 2019