spectacle pour enfants

Spectacles jeune public

Le spectacle à l’école

Par cette expression, nous entendons les séances scolaires, dans ou hors de l’école. C’est une part importante de notre activité et beaucoup d’entre vous seront confrontés à cela. Organiser une séance de spectacle en temps scolaire n’est pas chose aisée. En effet, au-delà du public auquel s’adresse le spectacle, l’intermédiaire qui accompagnera les enfants est un enseignant. Et il aura donc à cœur, en principe, que ses élèves profitent d’un spectacle qui non seulement les divertisse, mais également lui permette de mener un travail de pédagogie à partir du spectacle.

On entend ici par pédagogie, non seulement le contenu du spectacle, mais également ce que les enfants peuvent apprendre autour du spectacle. Nombreux sont les enseignants qui travaillent en amont sur les dossiers pédagogiques, utilisent les affiches par exemple pour essayer de les décrypter, rebondissent sur ce qui a été vu par les enfants pour leur proposer d’approfondir leurs connaissance ou leur culture générale. Par ailleurs, beaucoup de ces mêmes enseignants proposeront à leurs élèves de préparer le spectacle en travaillant sur le thème du spectacle en amont, en s’appuyant sur le dossier pédagogique, par exemple. Il est fait pour ça.

Prenons l’exemple de notre spectacle « Et la tortue dans tout ça ? ». Du fait que ce spectacle s’appuie sur les fables d’Esope, il permet aux enseignants de se saisir du thème pour leurs cours tout en suivant le programme. En faisant pointer aux enfants les différences entre ce qu’ils connaissent des fables de La Fontaine et ce qu’ils ont vu sur scène, en travaillant sur la ré-écriture de fables qu’ils connaissent, … Ils feront apprendre des fables aux enfants, … Les enseignants auront donc, de par leur position, une attente différente des parents et seront par conséquent attentifs à ce que leurs élèves retireront du spectacle auquel ils assistent.

Reste le cas des spectacles proposés dans les écoles. C’est souvent le cas pour les enfants scolarisés en école maternelle. Il est toujours compliqué de déplacer des classes entières d’enfants de 3 à 6 ans. Au-delà des attentes des enseignants qui seront différentes en élémentaire et en maternelle, le fait de devoir se déplacer dans les écoles génère d’autres difficultés quant à l’organisation. En effet, chaque école est différente et il conviendra de vérifier pour chacune les éléments de faisabilité de la représentation, à commencer par les contraintes liées à la conformation du préau ou de la salle d’activité. Voyez pour plus de détails, l’article consacré au lieu de représentation. Quoi qu’il en soit, les attentes des enseignants d’école maternelle seront sensiblement les mêmes que celles de leurs collègues enseignant en école élémentaire. Seul le niveau de maturité des enfants change.

Avec les enfants de classes élémentaires, et à chaque fois que cela est possible, nous proposons un échange en « bord plateau » à l’issue du spectacle. Ce sont souvent des moments très intéressants où nous constatons de façon récurrente que les enfants ont une curiosité insatiable, la plupart de leurs questions étant pertinentes. Avec des enfants d’écoles maternelles, il est plus délicat d’organiser ce type d’échange et, lorsque nous en avons la possibilité, nous proposons des échanges a-posteriori dans les classes. Cela permet un rapport plus intime et génère des questions plus pertinentes qu’en groupes plus grand de 100 à 200 enfants.

Retour à l'article principal : « Comment bien choisir un spectacle pour enfants ? »

 

Article publié le 17 octobre 2019